25 ans de présence de l’Ordre au Malawi

Bénédiction et inauguration du centre de Lilongwe

   

Ces jours derniers ont eu lieu au Malawi les célébrations marquant les 25 annéesde présence de l’Ordre Hospitalier de Saint-Jean-de-Dieu dans ce pays ducontinent africain. Les premiers confrères qui y arrivèrent avaient répondu àce qui était ressorti du Chapitre Général de 1988 à Rome, à savoir que larequête d’hospitalité la plus urgente provenait des régions du monde en voie dedéveloppement. C’est ainsi que les confrères irlandais, répondant à cettedemande et à l’invitation formelle de l’Administrateur apostolique du diocèsede Mzuzu, se rendirent au Malawi et fondèrent une œuvre pour travailler dans ledomaine de la santé mentale. Au début des années 1990, en effet, le Malawi nepossédait qu’une seule structure publique de ce type.


Dès le début, les Fatebenefratelli ont pris soin de malades mentaux, d’enfantsabandonnés dans les rues de Mzuzu ou d’enfants handicapés, de personnessouffrant de différentes sortes de dépendances, et ils ont ouvert un centrepour la formation des patients ayant vaincu la maladie mentale et des jeunes ensituation de vulnérabilité. L’Ordre a également fondé une École des Sciences infirmières,comprenant deux cours.

De Mzuzu, l’Ordre Hospitalier de Saint-Jean-de-Dieu a étendu ses services àLilongwe, en ouvrant un centre de soins et de traitements.


Au bout de 25 ans au Malawi, on compte désormais 305 Collaborateurs quicontribuent de façon effective à la mission de l’hospitalité, plus de 250élèves de l’École, 9 jeunes en pré-postulat, 3 postulants, 6 novices, 5 profèstemporaires et un profès solennel.

Pour commémorer cet anniversaire, les célébrations ont vu la bénédiction etl’inauguration des nouvelles structures. L’Archevêque, Mgr T. Ziyaye, et le SupérieurGénéral de l’Ordre, Frère Jesús Etayo, ont béni la chapelle, l’édifice destiné àla communauté et celui du bloc administratif, ainsi que le centre pour le traitementet la libération des dépendances. Une conférence a ensuite porté surtout sur lasanté maternelle et sur les dépendances, puis les célébrations se sont achevéespar la messe d’action de grâces présidée par Mgr John Ryan, suivie d’un verrede l’amitié dans la salle de l’École des Sciences infirmières.



 

Copyright © 2020 Fatebenefratelli