Noël 2018

Lettre Circulaire du Père Général

   

« Le Seigneur a consolé son peuple » (Isaïe 52, 9)

 

À Tous les Membres de la Famille Hospitalière de Saint Jean de Dieu

 

 

Mes chers Frères, Collaborateurs,Volontaires et amis :

 

Noël approche et je veux vous souhaiterde bonnes fêtes et mes meilleurs vœux de santé et de paix à tous, en cettecélébration de la fête de Dieu qui se fait homme pour éclairer les ténèbres denotre monde, consoler les plus faibles et rendre leur dignité à tous les êtreshumains. C’est la meilleure nouvelle ! Tous mes vœux de bonheur !

 

Un des textes du prophète Isaïe quenous lisons le jour de Noël dit ceci : «Poussez des cris de joie, ruines de Jérusalem ! car le Seigneur a consoléson peuple, il a racheté Jérusalem ». C’est un chant d’allégresse et d’espérancepour tout le peuple d’Israël qui, banni, humilié et presque anéanti, sent quele Seigneur ne l’abandonne pas. Bien au contraire, il est avec lui, il leconsole, l’accompagne et le sauve. Cette expérience du peuple juif nous permetd’expliquer Noël, le mystère de l’incarnation de Dieu, qui se fait homme dansl’Enfant qui naît au seuil de Bethléem et qui est déposé sur une crèche enguise de berceau. Marie, sa Mère, n’a pu lui donner le jour qu’à cet endroit,car elle n’a trouvé aucune hospitalité ailleurs. Sa naissance, qui remplit dejoie ses parents, est aussi la grande nouvelle pour notre monde. Le Seigneurnaît en l’Enfant-Dieu et vient pour consoler, accompagner, sauver et donner vieà son peuple, à toute l’humanité. Accueillons-le avec joie !   

 

Le Seigneur console son peuple. C’estune belle manière d’exprimer l’amour de Dieu pour tous les hommes et pourtoutes les femmes. C’est une jolie formule pour expliquer la mission deJésus-Christ, l’Enfant de Bethléem. Il ne le fait pas uniquement à partir dediscours et de réflexions, mais par des faits et à partir de son expériencepersonnelle. Il n’est pas né dans un palais, pas même dans une maison en mauvaisétat. L’évangéliste saint Luc nous rapporte que « Marie enfanta son fils premier-né, l’enveloppa de langes et le couchadans une crèche ». Aujourd’hui encore beaucoup d’enfants naissent dansdifférentes parties du monde, dont beaucoup hors de leur pays, à cause de lapauvreté, de la misère, de la maladie, de la guerre et des intérêts despuissants de la terre. Pour tous, mais spécialement pour eux, pour ceux quinaissent dans ces conditions et pour ceux qui souffrent d’une façon ou d’uneautre, qui sont exploités, marginalisés et exclus pour quelque raison que cesoit, Dieu se fait homme en Jésus-Christ, pour les consoler, par la reconnaissancede leur dignité et la défense de leurs droits, lâchement bafoués par l’égoïsmede nombreuses autres personnes, parmi lesquelles nous pouvons nous trouver sinous n’y prêtons pas attention. Pour eux, l’Enfant né à Bethléem est leurConsolateur, leur Défenseur, leur Lumière et leur Vie.

 

Nous constatons avec joie que dansnotre Ordre les Œuvres et Services sociaux augmentent et se consacrent àconsoler et à prendre soin des personnes marginalisées, des sans-abri, des réfugiés,de ceux qui sont exclus ou vivent en marge de la société. Toutes ces Œuvressont une expression vivante de Noël et manifestent l’humanité de Dieu à traversl’hospitalité. Je pense par exemple au Centre Olallo de Londres, qui vient decélébrer le dixième anniversaire de sa fondation, au programme “ NourritureSolidaire Partagée ” des Centres du Venezuela et aux Centres pour les réfugiésouverts en Espagne, en Italie et dans d’autres pays.

 

Le Seigneur naît à Noël aussi pourtoutes les personnes qui souffrent d’une maladie, qui connaissent la solitude,qui sont victimes des guerres et des abus de toutes sortes. Jésus-Christ, fidèleà sa mission, a toujours pris du temps pour elles. Il en soignait beaucoup, illes écoutait tous et les consolait. À tous, il offrait la lumière etl’espérance. Malheureusement, toutes ces situations et bien d’autres continuentd’exister dans notre monde, mais la lumière et la consolation que nousapportent Noël continuent de parvenir à toutes les personnes qui souffrent. C’estprécisément la mission que notre Ordre a reçue : apporter à ceux qui souffrentle réconfort et l’espérance, par le don de l’hospitalité selon l’esprit desaint Jean de Dieu. Un grand merci à vous tous, membres de la FamilleHospitalière de Saint-Jean-de-Dieu, qui chaque jour consacrez le meilleur devous-mêmes pour le service et le réconfort des malades, des pauvres et desnécessiteux dans tous les endroits du monde où l’Ordre est présent.     

 

C’est Noël ! Temps de lumièreet de réconfort qui renouvellera le monde. Pour notre Ordre, cette année  est aussi la porte qui nous conduira  à  la célébration du LXIXème ChapitreGénéral,  intitulé “ Construire le futur de l’hospitalité ”. Ce sera un précieuxmoment pour rénover la vie de l’Ordre et pour projeter dans l’avenir la missionque le Seigneur et l’Église nous ont confiée, l’hospitalité, pour continuer àapporter réconfort et espérance, en tout temps et en tout lieu, aux malades,aux pauvres et aux nécessiteux pour qui l’Enfant de Bethléem naît à Noël. Jevous demande à tous vos prières pour que le Chapitre Général soit un temps dediscernement et d’écoute de l’Esprit Saint qui nous aide à être fidèles auSeigneur et à l’esprit de notre Fondateur.  

 

Je vous souhaite à tous, Frères,Collaborateurs, Volontaires, Bienfaiteurs et amis de l’Ordre, malades etassistés dans nos Centres, de bonnes fêtes de Noël et une bonne année nouvelle 2019.Et de même pour vos familles. C’est à vous tous, Frères et Collaborateurs quiserez ces jours-ci au service des personnes assistées dans nos Centres, enparticulier le jour de Noël, que vont ma reconnaissance et mes remerciementsles plus sincères, car ces jours-là vous serez le visage visible del’hospitalité de Saint-Jean-de-Dieu et de la consolation que nous apporte lanaissance du Fils de Dieu.  

 

En mon nom et au nom de toute laFamille Hospitalière de Saint-Jean-de-Dieu de la Curie généralice, Frères etCollaborateurs, je vous souhaite à tous un Joyeux Noël rempli de paix etd’espérance !

 

 

 

Frère Jesús Etayo

Supérieur Général



 

Copyright © 2019 Fatebenefratelli